Utilisations de l’huile d’amande douce

L’huile d’amande douce nourrit et hydrate la peau. La première utilisation logique qui vient à l’esprit est donc en remplacement d’une crème hydratante.

On applique simplement quelques gouttes d’huile d’amande douce sur les mains, tous les jours après une douche ou avant d’aller dormir – ou sur toute autre partie du corps.

Une autre utilisation répandue de l’huile d’amande douce est dans les recettes de gommage. On en retrouve souvent dans les gommages nourrissants.

Une recette très simple de gommage à base d’huile d’amande douce est un mélange de plusieurs cuillères à soupe d’huile et d’autant de sucre fin que nécessaire.

Ce gommage peut être utilisé sur le visage car il a un grain fin. Pour en faire un gommage pour le corps, utilisez du sucre de canne qui a un grain plus gros et donc plus efficace. Vous trouverez de nombreuses recettes de gommage à base d’huile d’amande douce sur internet.

On l’utilise aussi comme masque pour le visage, en huile pure ou mélangée à d’autres ingrédients nourrissants comme le miel ou la banane. C’est un ingrédient qui convient aux masques pour les peaux sèches.

Mais on l’utilise surtout comme masque pour les cheveux, en masque capillaire. Il suffit de l’appliquer sur les cheveux, à la racine et sur les pointes. Elle aide à l’élimination des pellicules.

On peut aussi l’appliquer sur la peau dans beaucoup de situations différentes : après épilation, pour accélérer la cicatrisation d’une petite blessure superficielle, en prévention des vergetures pendant la grossesse, pour soigner les ongles, dans l’eau du bain, etc.

Laissez libre court à votre imagination et expérimentez !

Voir aussi : L’huile d’amande douce sur le visage et les vergetures

 

L’huile d’amande douce sur bébé

Comme l’huile d’amande douce est très douce et peu agressive pour la peau, de nombreuses mamans l’utilisent sur la peau de leur bébé.

On peut masser bébé avec cette huile sans aucun problème. C’est une huile qui permet d’éliminer les croutes de lait par exemple : après le bain on verse quelques gouttes sur les croutes puis on masse pour faire pénétrer.

Les mamans l’utilisent aussi sur les fesses de leur bébé, mélangé avec de l’huile d’olive et de l’huile de chaux pour soigner les érythèmes et adoucir la peau.

De manière générale c’est une très bonne alternative aux huiles pour bébé que l’on trouve en pharmacie et au supermarché : elle est même un peu moins chère – raison de plus pour l’essayer.

 

L’huile d’amande douce pour la digestion

L’huile d’amande douce n’est pas utile que sur la peau. Elle est aussi utile pour la digestion et le transit intestinal. On l’utilise comme laxatif léger et non irritant.

Si vous l’utilisez pour la cuisine, je vous déconseille de la faire cuire car comme toutes les huiles végétales elle supporte mal la chaleur.

On peut cuisiner des mets très fins, elle a un gout léger et s’accorde bien avec une viande comme le canard, le poulet et aussi la plupart des poissons.

Pour une consommation en dehors de la cuisine pour guérir les maux digestifs, consommez 2 cuillères à café d’huile d’amande douce par jour pendant une à deux semaines.

Pour les enfants une seule cuillère à café suffit. Pincez-vous le nez si vous n’aimez pas la senteur ou le gout, ce qui est très rare mais pas impossible (ce n’est pas de l’huile de foie de morue !).